À chaque type de voyageur son style d’hébergement au Costa Rica

Avec son décor tropical, ses belles plages et ses sites culturels intéressants, le Costa Rica est une destination de choix. Ouvert à tout type de voyageur, ce pays dispose de plusieurs moyens d’hébergement. Si vous y aller, vous aurez l’occasion de vous loger dans une maison, un petit hôtel ou encore faire du camping.

Louer un gîte, un appartement ou une maison au Costa Rica

Au Costa Rica, vous avez la possibilité de vous tourner vers la location de particulier à particulier pour vous loger. C’est une solution pratique, surtout si vous voyagez en famille. Il n’y a rien de mieux que la tranquillité et l’intimité offerte par une maison, un appartement ou encore un studio. Non seulement vous vivrez dans le confort, mais en plus, vous serez plus autonome pendant votre voyage.

Vous aurez l’occasion de préparer vous-même votre repas, de faire vous-même votre lessive, etc. Pour ce qui est du prix, il faudra compter environ 30 € par nuit. Tout dépend du standing du logement et de la période du voyage. Pour information, au Costa Rica, les mois les plus touristiques sont janvier, février, août et décembre. C’est en fin d’année que l’afflux bas son plein. Vous devez donc préparer votre budget de logement en conséquence.

Le camping, un moyen de logement conseillé aux amoureux de la nature

Pour vivre un pur moment de dépaysement, il n’y a rien de mieux que de s’évader en pleine nature. D’ailleurs, au cours de leur voyage au Costa Rica, les aventuriers auront l’opportunité de camper. Le camping sauvage n’est pas strictement interdit sur place.

Toutefois, il est nécessaire de bien se renseigner avant d’opter pour cette solution. Camper en pleine jungle n’est pas, par exemple, conseillé. En effet, la faune nocturne locale est assez active. Cela dit, certains sites comme la playa Naranjo se prêtent parfaitement au camping. Il s’agit d’une plage très prisée des surfeurs.

Mis à part cela, il est possible de trouver un hébergement au Costa Rica en passant par des parcs nationaux. Ces réserves proposent quelques aires de camping où vous pouvez planter votre tente. Prévoyez une dizaine de dollars par nuit et par tente pour y séjourner.

Les hostels et les petits hôtels, des hébergements idéaux pour les backpackers

Très bon marché, les hostels (les petits hôtels) sont des hébergements conseillés aux routards. Pour bénéficier d’un lit en dortoir, il faut à peine débourser 15 $. À ce prix, vous devrez cohabiter avec 4 à 8 personnes. Si vous êtes sociable et partageur, ne cherchez plus très loin.

Cette solution de logement est faite pour vous. Dans le cas où vous voyagez en couple, optez plutôt pour une chambre double. Le tarif devrait être compris entre 20 et 40 $. À titre de remarque, l’eau n’est pas toujours chaude dans cette catégorie. Cela dit, si vous trouvez une chambre plus chère, vous pouvez être sûr que le confort sera au rendez-vous.

N’oubliez pas de vérifier que votre chambre soit dotée d’un climatiseur ou d’au moins un ventilateur. À San José, les mois les plus chauds sont janvier, février, mars, avril, mai, août et septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *